Le style Gypset, entre luxe et bohème !

janvier 19, 2021 6 min de lecture

gypset style

At home in the world, telle est la devise de Julia Chaplin, fondatrice du fameux mouvement gypset, un mode de vie bohème teinté de luxe.

Le style gypset, c’est un art de vivre nomade qui allie le standing de la jet-set à l’authenticité du voyage. Cette tendance hippie-chic émerge lorsqu’une journaliste du New York Times décide de changer de style de vie, mais son ADN existe depuis bien plus longtemps.

Décryptons ensemble les fondements de cette nouvelle mode à la fois cool et bourgeoise, très en vogue chez les people.

Le gypset style, c’est quoi ?

Ce terme inventé par Julia Chaplin, est un mélange de « gypsy » et de « jet set ». Il s’agit d’une tendance qui s’inspire à la fois du mode de vie des gitans 💃 et des célébrités ⭐.

Selon la Gourou de ce mouvement hippie chic, la gypset est une philosophie qui associe une approche non conventionnelle de l’existence à un mode de vie sophistiqué et exotique. Un vrai mélange de bohème et de luxe !

Ce lifestyle inspiré des hippies des années 70, prône une vie nomade et insouciante, ponctuée de belles rencontres inopinées et de fashion attitude avec un goût prononcé pour l’esthétique, la mode, l’art et la décoration… tant que c’est vintage !

gypsetteurs sur plage des caraibesUne véritable famille gypset : Keith Richards, sa femme Patti Hansen et leurs enfants sur une plage des Caraïbes en 2012 (©Bruce Weber pour le magasine Vogue)

Mais qui sont les gypsetters ?

Les gypsetters sont souvent des artistes, musiciens, auteurs, créateurs, des célébrités ou tout simplement gosses de riches. C’est une communauté de globe-trotters souvent issus de la jet-set, qui sillonnent de magnifiques endroits encore préservés et vivent selon des codes bien définis. Adepte du voyage, du surf, de la méditation ou du yoga, cette tribu néo-nomade cultive la cool attitude 🤘.

Le gypsetter est à l’affût de paradis perdus aux quatre coins du monde. Il guette les spots en vogue au gré du vent, à la recherche d’endroits chic mais confidentiels qui correspondent à l’inspiration du moment. Ses destinations préférées : les coins branchés, mais préservés du tourisme de masse du monde entier aux USA, Mexique, Brésil, Pérou, en Italie, Grèce, Inde, au Maroc, Vietnam ou encore en Australie… De L’authenticité oui, mais pas sans le luxe !

La tribu gypset se pose sur les plages paradisiaques 🏖 du nord de Goa en Inde ou les criques des petites îles éoliennes. Elle sillonne les cabanes de pêcheurs entre deux sessions de surf 🏄‍♀ à Montauk (New York), à Cabo Polonio (Urugway) ou à Guéthary (France). Elle se promène dans l’ancien repère d’artistes à Deià (Majorque) ou se rend à Alto Paraiso (Brésil) pour faire une retraite spirituelle.

Si la plupart des gypsetters voyagent en jet privé, ils préfèrent les tipis et les yourtes (de luxe) aux célèbres palais bien trop fréquentés.

Julia Chaplin, à l'origine du gypset style

julia chaplin, la gourou du gypset styleJulia Chaplin, photo extraite de son dernier livre The Boho Manifesto sorti en 2019.

A l’origine de cette tendance bohème chic, une journaliste américaine payée pour voyager à travers le monde. Le rêve 🙏 ! Julia Chaplin, travel writer, écrit pour New York Times et d’autres magasines connus. Véritable gourou du mouvement gypset, la charmante intellectuelle surfeuse inspire toute une tribu de néo-hippie.

Cette quadragénaire créatrice de mode est également auteure d’une série de livres sur le gypset lifestyle. L’aventurière a inventé le mot « gypset » alors qu’elle recherchait un idéal inspiré du glamour de sa vie new-yorkaise et de l’éducation hippie ☮ qu’elle avait reçue.

Depuis son enfance, Julia Chaplin voyage avec ses parents aux quatre coins du globe. C’est sans doute comme cela qu’elle a attrapé le virus du globe-trotteur !  Son père, lui-même journaliste et sa mère aimaient poser leurs valises à Todos Santos, un petit village de pêcheurs situé au Mexique où vivaient quelques tribus hippies. C’est dans cet environnement paradisiaque, libre comme l’air, que Julia s’est épanouie.

C’est aussi la rencontre avec Garth et Euva, un couple de néo-hippies charismatiques qui va lui insuffler l’idée d’un nouvel art de vivre. Leur coolitude et leur style de vie incarnent à la perfection la philosophie gypset. Savourer à fond chaque instant, avec classe 👌.

Pour Julia, la gypset est une nouvelle conception de l’existence à la fois bohème et sophistiquée, basée sur le voyage, l’épicurisme, le mélange des cultures et le luxe. Être gypsetter, c’est savoir larguer les amarres et s’intégrer un peu partout dans le monde pour une durée indéterminée tout en cultivant une attitude cool et un certain sens de l’esthétique.

La mode gypset côté déco, ça donne quoi ?

déco gypsetEntre planche de surf et coussins aux motifs ethniques, la tendance déco gypset appelle au voyage.

Le style gypset ne concerne pas uniquement le mode de vie ou le look vestimentaire. Il s’invite dans les maisons pour créer un univers chic et authentique inspiré des 4 coins du monde.

A la croisée du glamour des seventies et de la philosophie hippie, la déco gypset incarne à la fois l’esprit bohème et le luxe.

La gypset mode ressemble au style ethnique, mais en moins sobre. Il se base sur l’accumulation et le mélange des matières. L’idée consiste à associer une déco vintage des années 70 avec des souvenirs de voyage.

On associe avec goût les pièces artisanales du monde entier, les objets chinés et les meubles patinés. On aime les motifs ethniques sur les tapis et les coussins, les chaises en rotin, les plantes exotiques et les tentures en macramé. On opte pour des matières brutes ou chic comme le bois, le satin, le velours, le lin et la broderie.

Côté palette, la déco gypset privilégie le blanc, le nude et les nuances douces tandis qu’on joue sur les couleurs et les imprimés afin de créer un univers hippie chic.

Comment devenir la parfaite gypset girl ?

la mode gypsetCheveux au vent, vêtement amples et fluides, imprimés ethniques et plage paradisiaque : la mode gypset a de quoi nous faire rêver.

Adoptez un look hippie chic

La parfaite gypset girl arbore un look vestimentaire baba cool teinté d’exotisme 🍍 et de pièces griffées vintage. Dans son dressing : des tuniques légères, des robes longues, des vêtements du monde. En mode décontracté, elle porte un short en jean et un t-shirt délavé ou une chemise ample par-dessus son maillot de bain. Pour apporter une touche chic à sa tenue, elle se pare de nombreux bijoux et accessoires bohèmes qu’elle mixe avec des pièces de grands créateurs.

En « enfant du monde », elle affectionne les pièces ethniques comme les ponchos péruviens, les djellabas ainsi que les vêtements artisanaux conçus à la main. Partisante de la no shoes attitude, elle troque ses talons contre une paire de sandales ou reste pieds nus sur le sable. Experte du patchwork, la gypset girl mélange à la perfection les styles, les matières et les motifs pour obtenir une tenue chic et élégante. Côté coiffure, elle arbore une tresse épi ou adopte l’effet wavy pour un look de surfeuse.

Faites preuve d'une soif de voyage insatiable

Aventurière dans l’âme, la gypset girl voyage de destination en destination au gré du vent, selon son envie du moment. Ainsi, elle traverse le monde entier à la recherche de paradis encore secrets. Elle fuit les endroits touristiques et préfère les coins paumés (mais chic). Loin des chaînes d’hôtel de luxe, elle s’abrite chez des amis, dans un tipi ou une roulotte.

gypset voyage et destinationEnvie de dépaysement ? Offrez-vous des vacances à l'hôtel Bambu Indah, Bali (©Brian Hodges)

Optez pour une déco inspirée du monde

Son intérieur reflète ses nombreux voyages. Tenture indienne, tapis berbère, coussin aztèque… derrière chaque pièce se trouve un souvenir ou une histoire. La gypset girl décore sa maison ou son appartement avec style pour créer une ambiance hippie chic dans laquelle elle se sent bien. Elle mixe les matières, les formes et les coloris avec goût et n’hésite pas à dénicher la perle rare au marché aux puces. Dans sa déco, au milieu des objets ethniques, elle parsème quelques créations de grands noms.

Privilégiez votre connexion avec la nature

La gypsetteuse affectionne les destinations en bord de mer, idéales pour pratiquer ses activités favorites comme le surf ou le yoga. Toujours en quête de spiritualité, elle aime passer son temps dehors en osmose avec les éléments naturels, au rythme des saisons.

Une devise : At home in the world

Telle est la devise de la parfaite gypsetteuse. Parce qu’à force de voyager, elle sait s’adapter n’importe où et se sent chez elle quel que soit l’endroit où elle pose ses valises. Sans limites, le monde entier devient sa maison.

Entre luxe et bohème, le style gypset fait rêver ! Après avoir lu cet article, vous avez sans doute envie de tout plaquer pour vivre une vie de bohème à travers les endroits les plus cool du monde. Sachez que c’est possible ! Selon Julia Chaplin, pas besoin d’avoir un compte en banque astronomique pour devenir une gypset girl. Il suffit de savoir partager et cultiver la cool attitude autour de soi… avec style.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Vous aimerez lire aussi :

conseils mode bohème
10 conseils pour adopter le style bohème

juin 01, 2021 7 min de lecture

Voir l'article entier
comment porter kimono
Comment porter le kimono bohème ?

mai 18, 2021 4 min de lecture 1 Commentaire

Voir l'article entier
photo grossesse bohème
Shooting photo grossesse bohème : comment le préparer ?

mai 04, 2021 6 min de lecture

Voir l'article entier